La crémation dans l’éthique chrétienne

Aujourd’hui quand on écoute ou lit les avis de décès, on se rend compte qu’il est de plus en plus question de crémation. Quelle doit être la position du chrétien face à cette pratique ?

Très souvent, même trop souvent aucune véritable réponse n’est apportée à celui qui est en questionnement si ce n’est une interdiction voire une condamnation. 

Suite à plusieurs discussions, j’ai donc commencé une étude que je voulais personnelle dans un premier temps, mais que j’ai eu envie de partager avec vous.

Je l’ai voulu aussi objective que possible. 

Cette étude peut-être amenée à évoluer selon vos commentaires que je lirai avec une grande attention et un esprit ouvert. Alors, ne manquez pas de réagir.

Vous trouverez ci-dessous le lien pour y accéder et que vous pouvez enregistrer. 

Étude

A bientôt et que Dieu vous bénisse. 

5 réflexions sur “La crémation dans l’éthique chrétienne

  • juin 13, 2019 à 8:51
    Permalien

    Je viens de lire tout votre document ainsi que les commentaires qui l’accompagnent. Pasteur, j’ai souvent fait des cérémonies funéraires, suivies d’un enterrement ou d’une crémation. Pour moi, aucun problème, tout ça est affaire de choix personnel. Il ne reste rien des personnes enterrées depuis des centaines et des centaines (sinon des milliers) d’années. Le corps est bien retourné à la poussière et on n’en trouve plus trace. Les cendres, c’est aussi de la poussière … tout est question de temps. Ce que le feu fait en une heure, le temps prend son temps … pour un même résultat. Paul mangeait des viandes sacrifiées aux idoles, parce qu’il n’y voyait que de la viande. De même, je ne vois, pour ce qui me concerne, aucune pratique idolâtre ou superstitieuse dans le fait d’être incinéré … comme dans bien d’autre domaines, tout est affaire de convictions établies à la lumière la Bible.

  • juin 13, 2019 à 8:53
    Permalien

    Merci pour ton commentaire que je partage, Didier, et pour ce document. Je traite actuellement ce sujet en étude biblique ; les réflexions et conclusions rejoignent les nôtres.

  • juillet 3, 2019 à 8:50
    Permalien

    Après de longues réflexions et lectures bibliques, ma réponse serait : si Dieu nous sanctifie corps, âme et esprit, alors pourquoi faire brûler notre corps après que Christ la guéri et sanctifié pour le jour du Seigneur ?

  • août 6, 2019 à 8:49
    Permalien

    Quand mon âme sera partie au-près de Papa mon enveloppe n’aura plus aucune valeur. Mon corps retournera poussière. Si Papa me connaissait quand j’étais dans le ventre de ma mère avant que je ne fuse formée, Il reconnaitra mes cendres s’Il en a besoin

  • février 16, 2020 à 8:46
    Permalien

    Claire-Lise, enfant de Dieu.
    J’ai beaucoup aimé ce document clair, précis et je pense aussi que notre corps brûlé ou enseveli n’a pas d’importance, car Dieu nous ressuscitera avec un nouveau corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Flag Counter