compteur pour site internet

Méphiboseth

Méphiboseth

Lecture : 2 Samuel 9. 1 et 3

David dit : Reste-t-il encore quelqu’un de la maison de Saül, pour que je lui fasse du bien à cause de Jonathan ? … N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül, pour que j’use envers lui de la bonté de Dieu ? Et Tsiba répondit au roi : Il y a encore un fils de Jonathan, perclus des pieds.

Le serment

David et Jonathan, voilà deux hommes que les circonstances de la vie devraient de toute évidences éloigner l’un de l’autre, mais, ils deviennent amis, de véritables amis qui se lient par un serment.
Si je dois vivre encore, veuille user envers moi de la bonté de l’Éternel; et si je meurs, ne retire jamais ta bonté envers ma maison. (1 Samuel 20. 14)

A la mort de Jonathan, David, devenu roi, désire accomplir ce qu’il a promis à son ami et fait rechercher son fils.

Lodebar

Le dernier survivant de la famille royale, le fils de Jonathan son ami, est présenté à David comme étant « le boiteux, l’estropié ». Il faut se rappeler qu’en réponse à une provocation des Jébusiens, David avait déclaré (2 Samuel 5.8) « Quant à ces boiteux et ces aveugles, je les déteste. » Pourtant, David fait rechercher cet homme pour lui faire du bien.

Méphiboseth s’était retiré à Lodebar, dans les bas quartiers, là où personne ne le rechercherait pour le tuer. Lodebar, région sans vie, sans avenir, sans espérance, là où il n’y a rien d’attrayant, rien qui fasse rêver d’un avenir meilleu ! En effet, que pouvait espérer cet héritier d’une dynastie déchue, lui l’estropié ?

Il vivait dans la maison de Makir, car il avait échangé son identité d’héritier royal pour être quelqu’un d’anonyme.

Des changements ...

C’est lors de sa fuite avec sa nourrice, à l’annonce de la mort de son père et de son grand-père, qu’une chute l’avait rendu infirme. En un seul jour, le destin de Méphiboseth avait basculé à plusieurs reprises.

Aujourd’hui, il a une visite, celle de Tsiba le serviteur de son grand-père Saül. Il lui annonce que le roi David le veut dans sa maison. Lui qui est passé du palais aux bas-fonds, est-ce possible qu’aujourd’hui, il passe des bas-fonds au palais ? Non seulement, il sera tous les jours à la table du roi, mais David lui fait redonner tous les biens de Saül et lui donne Tsiba comme intendant

Trahison et protection

Alors que David rentre à Jérusalem après quelques temps d’absence, Tsiba, le serviteur de Méphiboseth va à sa rencontre et porte des accusations contre celui que David avait accueilli. C’est ainsi que l’imposteur prend possession de tous les biens de son maître.

Trahi par un proche, par quelqu’un qui avait toute sa confiance, cela a été une dure épreuve pour Méphiboseth !

Après avoir rétabli la vérité, Méphiboseth ne demande même pas justice, il laisse le roi décider lui-même de la suite à donner, il se remet entièrement à lui, il lui fait confiance.

Quelques années plus tard, alors que les gabaonites réclamaient qu’on leur livre sept descendants de Saül pour qu’ils les pendent, David ne leur livrera pas le fils de son ami.

Le roi épargna Mephiboscheth, fils de Jonathan, à cause du serment qu’ils avaient fait entre eux, devant l’Éternel.

L’auteur de la lettre aux hébreux ne dit-il pas : le serment est une garantie qui met fin à tous différends ?

Il nous appartient à chacun de laisser l’Esprit Saint parler à nos cœur à travers la vie de Méphiboseth.
Henry Bouchaut

compteur site web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Flag Counter