Nathan (un conseiller fidèle)

Nathan le prophète (3ème partie)

Un conseiller fidèle

Lecture : 1 Rois 1.1-53

Pour cette troisième et dernière méditation sur le prophète Nathan, je t’invite à lire le chapitre 11 de 1 Rois en entier.

Mais lisons ici quelques extraits. 

5 A cette époque, Adoniya, fils de David et de Haggith, exprimait son ambition en prétendant : C’est moi qui régnerai. Il se procura un char, des chevaux et cinquante hommes qui couraient devant son char. 

6 Jamais, sa vie durant, son père ne l’avait réprimandé ou ne lui avait dit : Pourquoi fais-tu cela ? En outre, Adoniya était un très beau jeune homme et il était né après Absalom. 

7 Il entra en pourparlers avec le général Joab, fils de Tserouya, et avec le prêtre Abiatar, et ceux-ci se rallièrent à son parti. 

8 Par contre, ni le prêtre Tsadoq, ni Benaya fils de Yehoyada, ni le prophète Nathan, ni Shimeï, ni Réï, ni les soldats de la garde personnelle de David ne prirent son parti. 

….

11 Alors Nathan alla trouver Bath-Shéba, la mère de Salomon, et lui dit : As-tu entendu qu’Adoniya, fils de Haggith, est en train de se faire proclamer roi sans que notre seigneur David le sache ? 

12 Eh bien ! Ecoute : laisse-moi te donner un conseil qui pourra te sauver la vie ainsi qu’à ton fils Salomon. 

32 Puis le roi David ordonna : Appelez-moi le prêtre Tsadoq, le prophète Nathan et Benaya, fils de Yehoyada. Ils entrèrent en présence du roi. 

33 Alors le roi ordonna : Rassemblez tous mes serviteurs. Faites monter mon fils Salomon sur ma propre mule et conduisez-le à la source de Guihôn ! 

34 Là, le prêtre Tsadoq et le prophète Nathan lui conféreront l’onction pour l’établir roi sur Israël. Vous sonnerez du cor et vous crierez : « Vive le roi Salomon ! » 

On retrouve ici, le prophète Nathan une quinzaine d’années après sa première vite au roi David. Il vient d’apprendre qu’un des fils du roi est en train de mener un coup d’état pour prendre le pouvoir. Le prophète sait que c’est un imposteur car Il a eu l’occasion de parler avec David de sa succession. C’est lui qui avait reçu cette parole de Dieu pour David : « Je te créerai une dynastie. » Bien que le texte ne nous le dise pas, on peut penser que Dieu avait précisé à Nathan et à
David qui serait le successeur du roi et Bath-Shéba en avait-elle aussi été
informée.

Reconnaissons la sagesse de Nathan dans cette circonstance !Il ne va pas directement voir David, mais il passe par Bath-Shéba, puis ilvient en renfort. Le prophète sait qu’il y a une personne mieux placée que lui,qui sais mieux que lui comment parler au roi. Il ne se retranche pas derrière sontitre, sa fonction, sa position, il fait confiance à la personne la mieux placée.

Dieu des fois, nous demande aussi à nous, de nous effacer et de laisser quelqu’un d’autre nous passer devant.

Puis Nathan reçois le privilège que Elie avait eu avant lui, il va conférer l’onction royal au nouveau roi. (Verset 34)

Il y a tellement de richesses dans ce chapitre que je te propose de les découvrir 











Nous retrouvons ici, le prophète Nathan une quinzaine d’années après sa première vite au roi David. 

Il vient d’apprendre qu’un des fils du roi, Adoniya, est en train de mener un coup d’état pour prendre le pouvoir. Le prophète sait que c’est un imposteur car Il a eu l’occasion de parler avec David de sa succession. C’est lui qui avait reçu cette parole de Dieu pour David : « Je te créerai une dynastie. » 

Bien que le texte ne nous le dise pas, on peut penser que Dieu avait précisé à Nathan et à David qui serait le successeur du roi et que Bath-Shéba en avait elle aussi été informée.

Reconnaissons la sagesse de Nathan dans cette circonstance ! Il ne va pas directement voir David, mais il passe par Bath-Shéba, puis il vient en renfort. Le prophète sait qu’il y a une personne mieux placée que lui, qui sait mieux que lui comment parler au roi. Il ne se retranche pas derrière son titre, sa fonction, sa position, il fait confiance à la personne la mieux placée.

Dieu des fois, nous demande aussi à nous, de nous effacer et de laisser quelqu’un d’autre nous passer devant.

Puis Nathan reçois le privilège que Elie avait eu avant lui, il va conférer l’onction royal au nouveau roi. (Verset 34)

Si Nathan n’avait pas fait cette démarche, il n’y aurait pas eu de roi Salomon et rappelons-nous que Salomon est justement un des ancêtres de Jésus.

Il y a tellement de richesses dans ce chapitre que je te propose de les découvrir toi-même et de les partager avec nous.

Je te souhaite une bonne lecture, une bonne méditation et n’oublie pas de partager.

Henry Bouchaut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Flag Counter