Nathan (laisser Dieu décider)

Nathan le prophète (2ème partie)

Laisser Dieu décider

Lecture : 2 Chroniques 17.1-15


1 Lorsque David se fut installé dans son palais, il
dit au prophète Nathan : Qu’en penses-tu ? J’habite dans un palais de
cèdre, alors que le coffre de l’alliance de l’Eternel est logé sous une tente
de toile.

2 Nathan lui répondit : Réalise les projets qui
te tiennent à cœur, car Dieu est avec toi.

3 Cependant, la nuit suivante, Dieu adressa la parole
à Nathan en ces termes : 

4 Va dire à mon serviteur David : « Voici ce
que déclare l’Eternel : Ce n’est pas toi qui me bâtiras un temple pour que
j’y habite. 

5 Je n’ai jamais résidé dans un temple depuis le jour
où j’ai fait sortir d’Egypte Israël, mon peuple, jusqu’à ce jour-ci. Au contraire,
j’étais dans le tabernacle, allant d’un emplacement à un autre. 

6 Pendant tout ce temps où j’ai accompagné tout
Israël, ai-je jamais dit à un seul des chefs d’Israël que j’avais établis pour
diriger mon peuple : “Pourquoi ne me bâtissez-vous pas un temple en bois
de cèdre ?” »

7 Voici maintenant ce que tu diras à mon serviteur
David : « Ainsi parle l’Eternel, le Seigneur des armées
célestes : Je suis allé te chercher dans les pâturages où tu gardais les
moutons pour faire de toi le chef de mon peuple Israël. 

8 Je t’ai soutenu dans toutes tes entreprises et je
t’ai débarrassé de tous tes ennemis. Je te ferai un nom glorieux comme celui
des grands de la terre. 

9 J’attribuerai un territoire à mon peuple Israël où
je l’implanterai pour qu’il puisse habiter chez lui et qu’il ne soit plus
inquiété et maltraité comme auparavant par des hommes méchants, 

10 comme à l’époque où j’avais établi des chefs pour
mon peuple Israël. Je soumettrai tous tes ennemis. Enfin, je t’annonce que je
te bâtirai une dynastie. 

11 Quand le moment sera venu pour toi d’aller
rejoindre tes ancêtres, j’établirai après toi l’un de tes descendants, l’un de
tes fils, pour te succéder comme roi, et j’affermirai son autorité
royale. 

12 C’est lui qui me construira un temple et je
maintiendrai toujours son trône. 

13 Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un
fils; je ne lui retirerai jamais ma faveur, comme je l’ai retirée à celui qui
t’a précédé. 

14 Je le maintiendrai pour toujours dans ma maison et
dans mon royaume, et son trône sera inébranlable à perpétuité. »

15 Nathan rapporta fidèlement à David toutes ces
paroles et toute cette révélation.

Le prophète Nathan, c’est celui qui avait dénoncé le péché du roi David. Nous les retrouvons tous les deux bien des années plus tard. David n’a gardé aucune
rancune envers le prophète qui est devenu son conseiller. 

Cette histoire me rappelle une anecdote qui s’est déroulée quand il y a plusieurs
années de cela alors que j’exerçais la profession d’expert en automobile. Un
jour, j’ai eu à dénoncer auprès d’une compagnie d’assurance, un réparateur qui
avait fait une fausse déclaration de sinistre. Cela risquait de lui coûter gros.
Je me souviens l’avoir averti de ma démarche et dans quel sens allait celle-ci.
Figurez-vous que cet homme ne m’en a jamais voulu, et plus tard nous sommes
devenus amis.

David fait part de son projet à Nathan et lui demande son avis d’homme de Dieu.
Celui-ci s’empresse de lui répondre en lui disant : « 
Réalise
les projets qui te tiennent à cœur, car Dieu est avec toi. »
La nuit suivante, Dieu parle à Nathan et lui dit qu’il a parlé trop vite, sans le
consulter. Le prophète revient donc vers David pour lui rapporter la décision de Dieu et ce faisant, il reconnait son erreur.

Nathan n’a pas raisonné en se demandant ce que le Roi allait penser de lui, de ce prophète qui aujourd’hui dit le contraire de ce qu’il a dit hier. Non, il
savait que David comprendrait que hier, c’est l’homme qui a parlé, mais u’aujourd’hui, c’est Dieu qui parle.

Nous pouvons donc tirer trois leçons de cette histoire :

– Premièrement, tu ne seras jamais l’ennemie de celui qui reconnait ton intégrité.

– Deuxièmement, ne nous hâtons pas dans nos réponses.

– et Troisièmement, Dieu prépare le cœur qui est droit à SA décision.

Henry Bouchaut

Une réflexion sur “Nathan (laisser Dieu décider)

  • juillet 20, 2022 à 9:35
    Permalien

    Édifiant !

    Alors que Dieu s’était servi de lui pour confronter le roi, il ne s’est pas laissé gagné par l’arrogance qui aurait pu être nourri de son « succès » d’antan.

    Il est resté humble et conscient de sa simple humanité, un instrument quand Dieu le veut bien.

    Merci pour cette partie 2 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Flag Counter